Où? (Lieu)
0000
Résultats
Tuesday, September 4th, 2018

Que savez-vous du brandy ?

Il est ici question d’un distillat de tradition viticole, d’un grand prestige en Espagne, qui constitue un investissement rentable au côté romantique

Verres de Brandy

Que vous inspire son nom ? Peut-être sophistication, statut, élégance. Quelle image cela vous évoque-t-il ? Une main tenant un verre à pied ballon entre les doigts. Connaissez-vous son processus de fabrication ? Vous le confondez peut-être encore avec celui du cognac. Pourriez-vous nous en citer quelques variétés ? Aux fruits, aux céréales, de Xérès… Mais, s’agit-il d’une variété ou d’une zone de culture ? Boisson spiritueuse, le brandy, ne convient pas à tous les palais, certes, mais pour les plus entraînés, c’est tout un symbole de raffinement. Il s’agit par ailleurs une activité économique rentable qui a un certain côté romantique au sein du secteur viticole.

Cette eau-de-vie à haute teneur en alcool, entre 36 et 40 degrés, est élaborée sauf indication contraire (par exemple, lorsque l’on parle d’eau-de-vie de fruits) avec du vin de raisin. C’est là que réside sa principale différence avec d’autres boissons alcoolisées, comme le rhum ou le gin, puisqu’elle est obtenue à partir de la même pulpe que les vins. D’où sa noblesse, son charme. De plus, elle est vieillie pendant de longues périodes en fûts de chêne, où la distillation colore de jaune le liquide, qui au fil du temps (vieillissement) devient ambre et enfin, caramel.

En Espagne, les trois principales régions productrices de brandy sont Xérès, Penedés et Tomelloso, qui ont toutes une appellation géographique de vente. La principale différence par rapport au Cognac et à l’Armagnac étant la localisation. Dans les trois cas, des cépages de raisin blanc sont utilisés pour la production, s’avérant de meilleure qualité pour les distillats. Cependant, selon les directives du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC), seuls les distillats produits dans la région française de Cognac peuvent bénéficier de ladite appellation, protégée depuis 1908 par une appellation d’origine. Enfin, le gout diffère légèrement.

De quoi est-il alors question quand on parle d’eau-de-vie de fruits ? Eh bien, d’un produit qui n’a pas nécessairement été extrait du raisin, mais élaboré à partir de pommes, cerises, abricots, prunes… La confusion vient directement des États-Unis, puisque les grands producteurs d’eaux-de-vie de fruits sont en Europe et n’utilisent pas le mot brandy pour désigner leur produit. L’eau-de-vie de céréales, par contre, est une variété que l’on a tendance à confondre avec le whisky. Cependant, ici, le grain n’est pas malté ni autant vieilli.

Articles inclus dans: