Où? (Lieu)
0000
Résultats
Tuesday, May 15th, 2018

La qualité de l’huile d’olive en Espagne attire l’attention de Country Life

La publication britannique s’entretient avec Purificación Mancebo, responsable du département Bodegas, vignobles et oliveraies de Rimontgó Invest

Branche d'olivier

Le magazine britannique Country Life a publié un article dans son numéro de mai sous le titre « Healthy Harvest » (récolte saine), où il est question du leadership de l’Espagne dans la culture de l’olivier tant en quantité qu’en qualité. Le texte révèle comment cette activité a attiré l’intérêt des investisseurs du monde entier, sur la base des déclarations de Puri Mancebo, responsable de la zone Bodegas, Viñedos y Fincas con Olivos chez Rimontgó Invest, du bureau de Valencia. Le département de l’entreprise, dédié à la gestion de biens singuliers et au développement des affaires, gère plusieurs propriétés avec des plantations d’oliviers.

Tout au long du rapport, sont évoquées les propriétés bénéfiques de l’huile d’olive, dont la production est répartie sur l’ensemble de la zone méditerranéenne, mais dont l’Espagne est le leader. Selon les données de l’Interprofesional del Aceite de Oliva Español (association interprofessionnelle de l’huile d’olive espagnole), 25% de la superficie mondiale des oliveraies sont situées en Espagne, ce qui donne lieu à 50% de la production internationale. Il existe 28 Appellations d’origine (DO), qui sont concentrées surtout dans le Sud et l’Est de la Péninsule, notamment en Andalousie, en Catalogne et dans la Communauté Valencienne. Bien que le produit soit principalement distribué et consommé sur le marché national, l’Italie, les États-Unis, la France, le Portugal, le Royaume-Uni et la Chine ont représenté 70 % des exportations en 2016.

Harvest-1Country-2

Récemment, nous avons évoqué le fait que la culture de l’olivier est devenue un atout pour les investisseurs dans les villas. Selon Country Life, ces derniers n’aspirent pas toujours à devenir de « grands barons » de l’huile, mais simplement à produire leur propre huile et à entrer en contact avec l’environnement qui les entoure. Il s’agit d’un nouveau mode de vie sain. « La principale différence par rapport à la production de vin est que vous n’avez pas besoin d’un tel investissement ou d’un travail aussi intense », explique Mancebo. Les producteurs d’huile n’ont pas besoin en effet d’une cave, les olives étant transportées dans des coopératives pour y être pressées et leur huile embouteillée.

Chez Rimontgó, nous gérons des propriétés orientées vers la culture de l’olivier. L’une d’entre elles est une oliveraie avec une ferme historique à Segorbe, dont la valeur est estimée à 3,2 millions d’euros. Sur ses 120 hectares de terres, sont cultivés des oliviers, mais aussi des amandiers et des arbres fruitiers. Les oliviers sont de deux variétés, arbequina et arbosana, ce qui permet la production d’une huile de haute qualité, qui est ensuite vendue à des épiceries fines et des restaurants prestigieux de Valencia.

Domaine à Segorbe

L’article du magazine évoque un domaine avec une maison de campagne moderne situé à Fontanars dels Alforins, évalué à 2,5 millions d’euros, et géré également par Rimontgó, membre exclusif de Christie’s dans la péninsule ibérique. La maison, de construction récente, dispose de huit chambres et d’espaces de loisirs conçus pour profiter pleinement de la vie en plein air, tels une grande piscine ou le salon de jardin avec barbecue. La société dispose également d’autres biens dans lesquels la production d’huile est une activité remarquable et prometteuse. D’autres villas, dont l’identité est totalement confidentielle, offrent de grandes parcelles où la vigne est associée à l’olivier.

 

Articles inclus dans: