Où? (Lieu)
0000
Résultats
Monday, July 23rd, 2018

La croissance du prix des logements ralentit, selon BBVA Research

L’Observatoire de l’immobilier de BBVA souligne la stabilisation des prix des logements au premier trimestre de l’année et la plus grande fluidité des prêts hypothécaires

Prix du logement

Voila de bonnes perspectives pour ceux qui veulent acheter une propriété, ainsi que pour les vendeurs. L’Observatoire Immobilier de BBVA Research, l’un des indicateurs les plus fiables du secteur, souligne que le premier trimestre 2018 s’est terminé avec une augmentation du nombre de transactions immobilières supérieure à celle des périodes précédentes. Cette circonstance a également conduit à une nouvelle augmentation du prix des logements, mais à des taux plus modérés que par le passé.

Selon les données du Conseil général du notariat espagnol, la vente de logements s’est contractée en mars, avec 50299 logements vendus, ce qui représente une baisse de 2,5% par rapport à février. Toutefois, ce chiffre n’a pas empêché de clôturer le trimestre sur une note positive, trimestre au cours duquel les transactions résidentielles ont augmenté de 4,8 %, un pourcentage qui représente une augmentation supérieure à celle des trois trimestres précédents.

Logement à Valencia

Les valeurs estimées correspondant au premier trimestre, publiées par le Ministère de l’Équipement espagnol, indiquent que le prix moyen par mètre carré était de 1566,6 euros. Il s’agit d’une augmentation de 2,7 %, légèrement inférieure à l’augmentation de 3,1 % enregistrée au dernier trimestre de 2017. Par Communauté autonome, la plus forte croissance a été enregistrée à Madrid (8,0%) et aux Baléares (7,0%), tandis que la région de Valencia se situe dans la moyenne.

Parallèlement, l’augmentation du crédit s’est traduite par une augmentation du nombre de prêts hypothécaires signés au cours du premier trimestre de l’année. Selon les données du CIEN (centre d’information statistique du notariat), en mars, près de 22900 prêts hypothécaires ont été souscris pour les achats résidentiels, 3% de plus que le mois précédent et 3,1% de plus que le même mois en 2017. Ce dernier chiffre est nettement inférieur à celui des mois précédents, mais pourrait s’expliquer en grande partie par l’effet des fêtes de la Semaine sainte.

Articles inclus dans: